“Une arme l’a arrêté”: les Texans veulent garder leur arme à la ceinture

Sutherland Springs (Etats-Unis) – Quarante-huit heures après le drame survenu dans l’église de sa petite bourgade texane, bouleversée par le massacre de 25 personnes fauchées au fusil semi-automatique, l’émotion de Robert Kunz ne retombe pas. Une chose reste claire: ne pas toucher aux sacro-saintes armes à feu. Lire la suite

De: “Une arme l’a arrêté”: les Texans veulent garder leur arme à la ceinture